Cocktail

  • Nationalité : américaine
  • Année de production : 1988
  • Casting : Tom Cruise, Elisabeth Shue, Bryan Brown
  • Réalisateur : Roger Donaldson
  • Scénaristes : Heywood Gould
  • Production : Touchstone Pictures
  • Distribution : Warner Bros. France

  • Synopsis :

    Après avoir quitté l’armée, Brian Flanagan essaie de se trouver un boulot à New-York, mais il n’a aucun diplôme. Il décide d’entamer des études tout en étant serveur dans un bar. La solution de facilité, pense-t-il. Mais ce boulot n’est pas aussi facile qu’il le pense. Le patron, Douglas Koglan, décide de lui apprendre tous les « trucs » : les façons de servir, les astuces de consommation, etc. En peu de temps, Brian devient très populaire.

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • Un carafe de Baccarat : présence visuelle et mention sonore.

Dans le film, Brian (Tom Cruise) et Douglas (Bryan Brown) sont amis de longue date. Douglas est une sorte de mentor pour Brian. En apparence, Douglas semble tout avoir : il est riche, en couple avec une belle jeune femme, au top de sa carrière. En réalité, il est alcoolique et récemment fauché.

Les deux amis se retrouvent à une soirée ; Douglas propose un verre à Brian et l’attire sur son bateau, un coffret d’alcool sous le bras.

Douglas porte le coffret contenant le Cognac Rémy Martin, Louis XIII.

 

Dans le bateau, Douglas se confie sur ses échecs.  Brian se charge de servir le cognac, un Cognac Rémy Martin, Louis XIII. Ce cognac, haut de gamme et onéreux est présenté dans une carafe en cristal Baccarat. Brian, peu habitué au luxe, remarque le prestige de la carafe : « Une carafe de Baccarat… Il n’y a rien de plus beau pour le fameux Louis XIII » (Brian interprété par Tom Cruise).

Le placement de produit occupe une fonction contextuelle et qualifiante : il fonctionne comme un marqueur de luxe et de réussite.

Dans la version originale comme dans la version française, la marque Baccarat est nommée.
Capture du film
Capture du film.
Capture du film.
Gros plan sur un détail de la carafe en cristal Baccarat.

 

Plus tard dans la soirée, Douglas se suicide à l’aide de la carafe en cristal (hors champ). C’est Brian qui découvre la scène : son ami mort et ensanglanté, la carafe en cristal brisée en morceaux. La carafe Baccarat joue alors une fonction narrative puisqu’elle devient une arme. Douglas choisit de se tuer avec cet objet et rend son geste éminemment symbolique.

Douglas, trouvé mort par son ami Brian.

 

Dans le film, il est dit dans les dialogues que ce cognac vaut 500 dollars. Aujourd’hui, cette bouteille vaut plusieurs milliers d’euros.